Elle se tient tranquillement entre une tour immense derrière son dos et le centre culturel Pablo Neruda à Nîmes.

Elle ne se retourne pas sans doute par crainte du vertige. On la comprend. Néanmoins les habitants du dernier étage doivent posséder une magnifique vue sur la ville romaine.

3 commentaires sur « La femme de la tour »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s