Magnifique sculpture Le câlin – le retour, de Bruno Bruni ou une vision du couple, de l’amour. du manque et de la dépendance.

Meeting Place Statue St Pancras - Like Love London

L’amour donne des ailes mais parfois aussi des barreaux. Jalousant sa liberté, nous et nous formons le couple idéal. Où est l’épaule rassurante ? Parfois loin. Mais entendre simplement le son d’une voix peut combler le manque qui nous gagne. Toutefois les personnes créatives ne laissent pas le blues à l’âme s’installer trop longtemps, occupés à alimenter d’autres feux. Ils créent sinon ils crèvent et c’est la source de leurs plus grandes passions. Dès le lever les voilà à pied d’œuvre. Toujours plongé dans des mondes cérébraux et des songes invisibles, l’artiste est un être impossible à vivre. L’amour est-il surtout exaltant dans les premiers mois de la rencontre lorsque l’on découvre quelqu’un, que l’on est happé par son univers, que tout résonne sans que plus rien raisonne ?

9 idées de Câlin | journée internationale des câlins, calin, des câlins

Ces statues présentant des couples en pleine étreinte ( = éternité) alimenteront cette soif de câlins qui provoque une véritable alchimie dans le corps. Savez-vous que s’enlacer (sans se lasser) déclenche des flux d’ocytocine : hormone de l’amour, de la confiance et du lien conjugal et social ?

Soyons techniques : Cette hormone se comporte dans le cerveau comme un neuropeptide. Elle pourrait inhiber, via le système gabaergique, l’activité de l’amygdale limbique qui est impliquée dans la détection de la peur. Parallèlement, elle favorise le comportement protecteur de la mère envers ses petits, via le système dopaminergique. Chez l’humain, on a mis en évidence un effet de l’ocytocine sur la confiance, l’empathie, la générosité, la sexualité, le lien conjugal et social et la réactivité aux stress. 

Statue of LOVE | Batumi Moving Statues of A Man And Woman | YOYO Times -  YouTube

Porte-parole de l’affection et de la tendresse, l’absence de câlins peut rendre fous les êtres qui en sont démunis et ne connurent jamais cette source de joie. Pour beaucoup elle va elle vient au gré des amours passagers qui reviennent parfois aux belles saisons. Dans la rue la mode du free hug est passée mais l’idée était drôlement chouette.

Bruno San Marco

4 commentaires sur « L’étreinte, un art sans modération »

  1. L’amuuur, l’amuuur !
    J’adore la première sculpture, j’aimerais la même inversée, la femme habillée avec le chapeau et tout, et l’homme tout en chair vêtu ❤, et de dos que je vois bien son c** 🙄

    Moi l’étreinte, chuis pur !
    🫂

    Aimé par 3 personnes

  2. What a wonderful post, this morning! Full of hugs, of love and connection to others! In the third picture, she is collapsing into his arms and in the first picture HE doesn’t really exist, but the second picture is harmonious, equal, both glad to be in each others embrace! (It’s a shame it’s so large, so overpowering; if only it were the same scale as the second, I would embrace the sculpture). Happy Sunday! 😊🙋‍♂️

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s